Profil "digestif"

 

Découvrez le profil "digestif"

Le tube digestif n’est pas qu’un lieu de transit. C’est aussi un carrefour où agissent en synergie la flore intestinale (microbiote intestinal), la muqueuse intestinale et le système immunitaire. La muqueuse intestinale agit comme un « filtre protecteur » permettant l’assimilation des nutriments et micronutriments et évitant le passage de substances inopportunes.

Dans le domaine de la résistance à l’amincisseent, plusieurs observations ont retenu l’attention des micronutritionistes :

  • une corrélation existe entre l’importance de l’excès de poids et l’intensité des perturbations fonctionnelles au niveau digestif
  • les personnes présentant des signes en faveur d’une augmentation de la perméabilité intestinale ont plus de difficultés à perdre du poids.

Le Dr Benedetti a évalué chez 171 patientes suivies pour un problème d’excès de poids, l’indice de masse corporelle (IMC) = poids / taille x taille en m (ex : 60 / (1,65*1,65), et le « score digestif » qui récapitule huit signes digestifs : troubles du transit, ballonnements… On considère qu’un score digestif > 8 est un score fort de vulnérabilité digestive.

Chez les patientes qui présentent un IMC entre 25 et 30 (situation de surpoids), 34% ont un score digestif > 8, alors que 66% ont un score inférieur à 8.

Chez les patientes qui présentent un IMC > 30 (situation d’obésité), 68% ont un score digestif > 8, alors que 32% ont un score digestif < 8.

Le microbiote intestinal exerce de multiples fonctions physiologiques qui vont avoir un impact sur la santé de chacun :

  • il aide à digérer
  • il permet de fabriquer certaines vitamines (vitamines B, K)
  • il nourrit la muqueuse intestinale et contribue au maintien de son intégrité
  • il a un rôle primordial sur les défenses de l’organisme, en particulier par l’effet barrière qu’il exerce pour empêcher les bactéries agressives de s’installer.

Lorsque le microbiote intestinal est en état d’équilibre, il contribue à assurer un bon état de santé général. Dans certaines situations, le microbiote intestinal se désorganise, et les bactéries ne peuvent plus jouer leur rôle favorablement car elles ont perdu une partie de leurs propriétés, on parle de déséquilibre de la flore intestinale.

Afin de restaurer la flore intestinale, il existe des micronutriments capables de moduler le microbiote intestinal : les prébiotiques et les probiotiques.

  •  Les prébiotiques sont des fibres, le plus souvent des fructanes non digestibles qui stimulent au niveau du côlon la multiplication ou l’activité de certaines bactéries susceptibles d’améliorer le fonctionnement du microbiote intestinal. Les prébiotiques sont présents dans les fruits et légumes : banane, asperges, ail, salsifis cuits.
  • Les probiotiques, sont des bactéries vivantes qui permettent de restaurer les propriétés de la flore intestinale. Ils contribuent à empêcher la prolifération de germes indésirables. Les probiotiques se trouvent dans les laits fermentés.

Source : Maigrir avec la Micronutrition – Enfin un régime intelligent – Dr Laurence Benedetti et Dr Didier Chos – Edition First – Janv. 2010

Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 75 46620 75. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat.
Mentions légales - Nous contacter - Partenaires - Inscription - Glossaire - Plan du site
Date de dernière mise à jour : mercredi 18 octobre 2017
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.